Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hongrie-Info

Attila Jozsef

17 Février 2009 , Rédigé par Árpád Publié dans #Contes & Poèmes-Regék és versek

Le 3 décembre 1937 mort tragique du poète Attila JOZSEF

 


 



Après une vie de lutte à corps perdu, le poète se rend à 32 ans. Il va chercher la mort au-devant d’un train de marchandises, en s’inclinant, paraît-il, sous les roues comme en priant. Bouleversé par la disparition du génie, Arthur KOESTLER* écrit, quelques jours après son suicide, en décembre 1937:

 

«………Attila JOZSEF fut considéré comme un grand poète dès l’âge de 17 ans, nous savions tous qu’il était un génie et pourtant, nous l’avons laissé s’effondrer sous nos yeux…..Je parle de cette affaire, car elle est caractéristique de par son acuité. Elle s’est passée dans cette Hongrie «exotique», au milieu de ce petit peuple qui est le seul à n’avoir aucun parent de langue en Europe et qui se trouve ainsi le plus solitaire sur ce continent. Cette solitude exceptionnelle explique peut-être l’intensité singulière de son existence…..et la fréquence avec laquelle ce peuple produit de tels génies sauvages. Pareils à des obus, ils explosent à l’horizon restreint du peuple, et puis on ramasse leurs éclats (….) Ses véritables génies (….) naissent sourds-muets pour le reste du monde. Voilà pourquoi c’est à peine si j’ose affirmer (….) que cet Attila Jozsef dont le monde (….) ne va pas entendre beaucoup parler (….) fut le plus grand poète lyrique d’Europe. C’est un stupide sentiment du devoir qui m’oblige à déclarer cette mienne conviction, bien que cela ne profite à personne. Cela n’arrêtera pas le train non plus».

 


* Arthur KOESTLER écrivain né en 1905 à BUDAPEST.


Extrait de «à cœur pur», recueil de poèmes. Merci à Macha pour le texte.



Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article