Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hongrie-Info

Hongrie: 15 mars 2013

31 Mars 2013 , Rédigé par Árpád Publié dans #Infos-Magyar hírek

Charles Sucsan est un infatiguable défenseur de la cause hongroise. Il écrit beaucoup de mails aux divers dirigeants du monde pour les questionner ou tout simplement les informer sur l'injustice de Trianon. Je vous publie ici tel quel un de ces courriers.

 

Le 15 mars fête nationale des Hongrois

 
À l’occasion de la commémoration de la révolution hongroise de 1848, le prêtre Darvas Kozma Joseph de Hongrie, il a expliqué devant caméra les raisons qui ont poussé les grandes puissances à aider l’Autriche pour écraser les Hongrois, luttant pour l’indépendance de la Hongrie, lors de la Guerre d’Indépendance de 1848. C’est avec stupéfaction et incrédulité que j’écoutais la description d’événements dont l’histoire n’en a jamais parlée à ma connaissance.
Il commence par dire: « lorsque la révolution hongroise fut victorieuse et qu’un gouvernement national a pris le control de la Hongrie, Salamon Rotchild président de la Banque allemande et celui de l’Autriche, aussi celui de Naples, Paris et celle de Londres, il a fomenté sous cape l’écrasement des Hongrois. Leur problème: c’était que si la Hongrie est détaché du pouvoir de L’Autriche, l’Autriche n’aura pas les capacités financières pour rembourser leur énorme dette envers leurs banques. C’est donc pour l’argent - « la queue faisait bougé le chien »- qu’ ils ont fomenté les ethnies établies en Hongrie, contre le nouveau gouvernement Hongrois. La Russie qui avait contractée des dettes auprès de ces banques a été forcé d’intervenir pour écraser la révolution hongroise. »


«
 Il ne restait aucune possibilité contre le pouvoir de l’argent pour vivre paisiblement, librement et avec justice !, » déclarait le prêtre. « Mais ce pouvoir ne peut vaincre! Il faut que nous agissions selon les valeurs de l’évangile. C’est à cause de cela que la nation hongroise a su se renouvelée et François Joseph offrait aux Hongrois, la paix des braves en 1867. Toutefois arrivait 1903, le Pape Leo XIII est décédé. Pour les Français et les Rotchilds, ils ont leur candidat Rampolla et ils l’ont élu pour Pape , mais il ne fut pas annoncé publiquement tant que le Roi Apostolique de Hongrie, François Joseph, ne l’ait approuvé. François Joseph roi de Hongrie a plus tôt donné son véto contre le choix des Rotchilds et des Français. Rampolla n’est pas devenu Pape. »


«
 Après cet échec, Pius X fut élu, lequel élimine le droit de veto du roi de Hongrie. Les Rotchilds se sont jurés que le Roi Apostolique de Hongrie, plus jamais ne pourra donner son véto contre leur visé de nouvel ordre mondial, c’est pourquoi ils décidèrent qu’il faut diviser la Hongrie. C’est pour cette raison qu’arriva Trianon. »
«
 Pas plus tard que maintenant, le gouvernement de Victor Orban a imposé les banques que d’autres ont imité, c’est pourquoi que la Hongrie a une mauvaise image devant les banquiers. »
Le long applaudissement de la foule en dit long sur le sentiment des Hongrois, contre les banquiers. Néanmoins il y a de quoi à réfléchir étant donné qu’aujourd’hui il est de notoriété répandu que les grandes banques ont créées la crise économique récente. Ce qui a forcé le commun des mortels à examiner de plus près le fonctionnement du système monétaire qui gère leur vie. Or ce système selon certain, «
 s’avère des plus machiavélique et révoltant dans son aspect fondamental qui s’apparente à la technique dit: Ponzzi ».
Je me pose la question: si tout cela est vrai, dans combien de temps que les populations vont réagir contre ce system qui fait fit de la démocratie et gère le monde derrière le coulisse, vers un nouvel ordre mondial où tous les humains seront esclaves de l’argent.


Charles Sucsan
Libre penseur

 

 

 

 


 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article